mercredi 18 avril 2012

Analyse: Malteries Franco-belges


Je vous livre aujourd'hui une de mes plus belles trouvailles de l'année, à mettre dans son compte-titre sans hésiter !

Malteries Franco-belges est une small-cap cotée sur Euronext Paris dont l’activité principale est la transformation de l’orge afin d’obtenir du malt qui sera par la suite revendu aux brasseurs.

Elle dispose de quatre sites de production en France : les malteries de Pithiviers (45), de Prouvy (59), de Brazey-en-Plaine (21) et de Saint Saulve (59) et emploie 104 salariés. Ces sites ont une production annuelle de 264.000 tonnes de malt dont 46% est à destination de l’Union Européenne.

A cela s’additionne une importante participation à hauteur de 47.7% dans « Compagnie Internationale des Malteries » (CIM) qui produit 852.000 tonnes de malt dont 66% en Europe Centrale et 33% dans les pays de la Communauté des Etats Indépendants.

Cette société n’est quasiment pas endettée, affiche un PER de 6,7 et un ratio Price-to-Book de 0,6.
De plus, les résultats sont très stables et l’augmentation de la demande des pays émergents devrait avoir un impact positif sur la croissance du groupe.

Le seul point négatif est la faible liquidité du titre, mais cela ne devrait pas poser trop de problèmes pour les petits portefeuilles qui ont un petit peu de patience.

Comptes consolidés : (juin 2011, en k€)


Résultat :
Chiffre d’Affaire : 91.139
Résultat opérationnel : 8.475
Cout de l’endettement financier : (294)
Quote-part CIM : 5.345
Résultat avant impôts : 14.164
Charge d’impôts : (2.988)
Résultat net part du groupe : 11.178

Bilan :
Immobilisations : 34.000
Participation dans CIM : 95.000
Actifs courants : 19.500 (dont stock : 14.000)
Total Actifs : 149.000

Capitaux propres : 122.494
Passifs non-courants : 8.780 (dont impôts différés : 6.800)
Passifs courants : 17.792 (dont 13.200 dettes fournisseurs)
Total Passifs : 149.000

ROE : 9,1%
Marge opérationnelle : 9,3%
Marge net : 5,2%
  (calculée en retirant la participation de CIM au résultat net car CIM ne contribue pas au chiffre d’affaire).


Nombre de titres : 495.988
Capitalisation boursière : 74.400
Bénéfice par action=22.5€
Capitaux propres par action=246€


Divers :
Actionnariat : groupe Malteries soufflet : 92%.
Aucun jeton de présence n’est versé aux administrateurs.
Les dirigeants de Malteries Franco-belges ne perçoivent pas de rémunération.
Culture générale : il faut 12,3kg de malt pour produire un hectolitre de bière.

Information AMF (art. 632-1): je détiens personnellement des titres "Malteries Franco-belges".

15 commentaires:

  1. /!\ Je tempère cette analyse en précisant que le résultat du dernier semestre à été fortement impacté par la hausse du cours de l'orge.

    Les marges devraient tout de même se rétablir avec le temps en répercutant cette hausse des prix sur les ventes de malt.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour

    Le prix de l'orge est cyclique alors les marges font aussi le yoyo.

    Mais les malteurs du niveau du groupe Soufflet sont en situation de quasi monopole ; les brasseurs veulent surtout avoir la garantie d'être livrés en temps et en heure, quelle que soit les conditions météo, les quantités demandées et le lieu de livraison.

    Cette boite est bien gérée.

    Comme tu l'as indiqué, il faut faire attention au compte de résultat consolidé où la CIM arrive en bas.

    La rentabilité est là, avec une valorisation boursière attractive. Heureux ceux qui ont pu en prendre des gros paquets sous 100 euros (per de 4 !!!!!) :-)

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Anonyme,

    Merci pour votre apport, j'espère que vous faites partie des "heureux" ! ;-)

    Vous semblez avoir une bonne connaissance de ce secteur: est-ce pour des raison professionnelles ou par simple curiosité ?

    Bonne continuation !

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir

    Oui je connais très bien ce dossier, je suis actionnaire depuis 2007 et j'ai fortement renforcé quand un fonds vendait sous les 100 euros.

    Au passage c'est HMG finance de Marc Girault qui a soulagé le fonds qui coiffait les cours vers 100/120 euros. HMG a piqué les 15 milles titres à un prix incroyablement bas vers 80 euros le 8 mai 2009 (voir les historiques de cours).

    J'ai habité à Nogent sur Seine, siège social du groupe Soufflet et de MFB. Au début c'est donc par curiosité que j'ai suivi cette affaire, puis par intérêt d'investissement (étant donné les cours bas et la visibilité exceptionnelle de ce business => croissance à prix très très raisonnable sous les 100 euros !)

    RépondreSupprimer
  5. Très belle analyse!
    Merci pour m'avoir fait découvrir cette valeur que j'intègre dans ma watchlist. Le cours de 100 euros semble être un très bon point d'entrée, même si malheureusement pour moi et heureusement pour vous le cours est à niveau plus élevé.
    C'est une entreprise qui ferait plaisir à Peter Lynch rien que par le nom: Malterie Franco-Belges: un nom bien ennuyant pour une bien belle entreprise!
    Cheers
    Jeremy

    RépondreSupprimer
  6. Sachant que CIM représente les 2/3 de l'entreprise, si on veut analyser les Malteries Franco-belges il faut d'abord étudier CIM

    RépondreSupprimer
  7. Jeremy, moi aussi j'aimerai la voir coter autour de 100€ ! Je me résigne a accepter le prix actuel car même à 150€ je considère que c'est vraiment un bon investissement. Je me dis qu'a chercher de trop bonnes affaires on finit souvent par les rater.

    Anonyme, c'est vrai que je suis resté succinct lors de la présentation de cette société et que je n'ai pas présenté les comptes de la CIM.

    Vous pouvez néanmoins vous referer aux comptes présentés par société.com: http://www.societe.com/bilan/compagnie-internationale-de-malteries/419345228201112311.html

    Cette société n'étant pas cotée, les informations sont minimalistes. On lit notamment que la CIM ne détient que des actifs financiers, qu'elle n'a donc pas de chiffre d'affaire, et que l'EBE est négatif (-74k€ = frais généraux)et que le résultat net est de +21,3M€. Il n'y a (presque) pas de dettes.

    Il faut donc aller plus loin pour avoir accès à la réalité du business des participations prises par la CIM (marges...), ce que je ferai volontiers dès que j'aurai un peu de temps. ;-)

    N'hésitez pas à partager votre analyse sur la CIM si vous en avez réalisé une.

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour

    Pour le CIM il y a des infos dans les comptes publiques de MFB (perso : j'ai calculé tous les SIG de la CIM depuis 2004).

    Sur societe point com , les bilans de CIM sont certainement ceux des comptes sociaux => aucun intérêt. Or la CIM est une holding avec les filiales à l'Est dans différents pays (Hongrie, Repu Tchèque, Roumanie etc....).

    A noter que la CIM a fait remonter 7 Meur de coupons à MFB sur le S1 de 2011/2012. Et les comptes consolidés de MFB vont bientot sortir.

    Sur décembre 2012, un coupon de 10 euros est prévu pour MFB.

    Quelle belle valeur ...

    RépondreSupprimer
  9. Cadeau

    http://cjoint.com/12oc/BJvjHdZckW2.htm

    RépondreSupprimer
  10. Merci Anonyme pour ces enrichissements et particulièrement pour le tableau de SIG que vous avez donné.

    Vous avez raison, le compte de résultat de la CIM est en annexe: "Note 17", à la page 77 du pdf.

    C'est dommage que vous restiez en "anonyme", aussi, n'hésitez pas à me contacter par message privé afin de faciliter les échanges d'information (mon contact est affiché en bas du "panneau" de droite).

    Très bonne journée à vous et au plaisir de vous lire !

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour

    Les SIG de la CIM mis à jour
    http://cjoint.com/13ma/CCktghYJMN5.htm

    la rentabilité cartonne, la reprise en russie s'ajoute à la demande des émergents (qui n'a pas faibli ou si peu pendant la crise)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, vos apports sont toujours très appréciés.

      On remarque une certaine pression acheteuse ces derniers temps... et malheureusement, je n'ai pas encore eu le temps de compléter ma ligne autant que désiré.

      Très bonne continuation à vous !

      Supprimer
  12. Encore de bons résultats sur 2012/2013.

    28 euros de benf par titre, avec des résultats de la cim qui sont les meilleurs depuis la création de ce holding.

    Sur 5 ans , on a dans les 122 euros de benef cumulés par titre.

    Quelle belle boite !!!!

    Phil

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci SRV,

      Vous êtes toujours le 1er sur l'info au sujet de Malteries !

      Je me posais des questions à la vue de l'avis de convocation qui propose un dividende divisé par 2 et un résultat net en forte baisse (mais ouf, il ne s'agissait que des comptes sociaux).

      Le rapport annuel pour ceux que cela intéresse :
      rapport_annuel_2013.pdf

      Quasiment 14M€ de résultat net...et 16M€ en cash flow opérationnel ! (contre 8,2M€ et 5,2M€ respectivement pour l'année précédente).

      Pour ma part, j'ai du mal à charger d'avantage car cette ligne représente plus de 10% de mon portefeuille... c'est dur de rester discipliné ;-)

      Au plaisir de vous lire et encore merci pour vos contributions !

      Supprimer
  13. Bonjour

    Le résultat social est baisse du fait d'un coupon de 7 Meur filé par la cim l'année dernière et qui n'est plus présent sur le dernier exercice.

    ci dessous les RNPG depuis 2001 pour avoir une idée de la progression de la boite (c'est la cim qui monte en puissance dans les comptes)
    http://cjoint.com/13nv/CKjrrgJiPhQ.htm

    RépondreSupprimer